Nos cheveux et le sport, tout un programme!

Hello Girls,


Je suis tombée sur une vidéo super intéressante sur YouTube, et je tenais à la partager avec vous, enfin celles qui comprennent un peu l’anglais.
Une étude très sérieuse a fait le rapprochement avec le surpoids des femmes noires américaines et quoi? LEURS CHEVEUX ! En gros, le fait de vouloir garder leurs cheveux lisses à toux prix les empêcheraient d’aller dans une salle de sport ou la piscine.
Et là je me suis rendue compte que non seulement, j’avais déjà été dans la même situation en étant défrisée, mais encore aujourd’hui, avec mes cheveux naturels.
Combien de fois j’ai maudit le bonnet de piscine qui ne tient jamais sur la tête et qui me flinguais mes défrisages à coup sur? Combien de fois j’ai renoncé à ma séance de gym entre midi et deux parce que j’avais un très joli afro depuis le matin et que je me voyais revenir au bureau avec un TWA.
Le sport et nos cheveux, c’est vraiment compliqué à gérer. Mais, il y a des solutions !
Rappelons que le sport active la circulation sanguine et donc la pousse de nos cheveux. En plus de conserver des jolies formes et de nous permettre d’évacuer tout le stress de notre vie de dingue, c’est un atout pour nos cheveux!

SPORTIVES AU NATUREL

Style pro is the key
C’est la solution la plus efficace pour moi : Vanilles, tresses plates, rastas, peu importe! L’essentiel :  que le crâne puisse respirer, que la sueur puisse perler et que surtout, vous gardiez la même coiffure du matin au soir.
Comment gérer?
Pendant la séance : attachez vos cheveux en queue de cheval en hauteur, un bandeau en coton autour de la tête pour absorber un maximum la sueur.

Juste après la séance : rincez vous la tête à l’eau et frictionnez votre cuir chevelu avec une serviette en coton afin d’absorber toute la sueur. Si vous suez modérément (ce qui n’est pas mon cas), vous pouvez vous passer du rinçage.
Pendant que vous vous mettez votre crème et que vous vous rhabillez, conservez votre serviette autour de la tête.
Procurez vous un petit flacon avec un vaporisateur (kit weekend, dispo chez Sephora : 6.20€).
Mettez ici le même contenu que votre vapo quotidien et rajoutez 3 gouttes d’huiles essentielles de tea tree, ou de menthe poivrée, connues pour leurs vertues antiseptiques. Brumisez votre cuir chevelu et vos longueurs. Toutes les bactéries qui génèrent les mauvaises odeurs (bien connues de femmes à tissage) n’apparaîtront pas.
En hiver, si vous avez un sèche cheveux sous la main, profitez en  pour vous passer un coup sur la tête et sur la plus petite puissance, histoire de ne pas attraper froid en sortant.
Le soir, brumisez, et passez un peu de votre huile sur le crâne accompagné d’un petit massage.
Mon expérience de cette méthode : fantastique, mes cheveux étaient bien protégés et ont donc poussé rapidement la première année après mon Big Chop!

Sur cheveux libres : quelques astuces efficaces

Si comme moi vous en avez marre, après avoir camouflé vos cheveux sous des rajouts tout l’hiver et que surtout votre touffe vous manque, voici quelques astuces :
Aller au sport le matin (c’est la seule solution que j’ai trouvée pour ma part).
Pourquoi? parce que j’y vais avec mes tresses au fil ou tout autres tresses faites sur la tête pour dormir. Certes, je suis obligée de faire ma vie avant avec un foulard, mais ce n’est pas très très grave.
Le but, éviter le shrinkage en ayant les cheveux étirés pendant la séance de sport.
Un bandana, un pagne : une protection en coton
Oui, pour une fois, du coton et pas autre chose : le but absorber l’excès de sueur pendant la séance.
Ne pas trop serrer néanmoins pour éviter l’effet cocotte minute.
Une douche, sans lavage de la tête
Je me lave en mettant mon éternelle charlotte en plastique sur la tête pour éviter les projections d’eau de la douche
Séchage à la serviette
Je frictionne mon cuir chevelu et tamponne mes tresses avec la serviette
Detressage, coiffage
Brumisation avec le même vapo antiseptique.Si je sens que mes cheveux sont encore trop humides, je passe un coup de sèche cheveux rapide.
J’applique tout de suite après une noisette de crème hydratante fluide et je brumise légèrement.
Et me voilà repartie avec un afro pour toute la journée, je n’oublie pas mon peigne dans mon sac!

Pour celles qui hésitaient à reprendre le sport, plus d’excuses
Pour celles qui n’aiment pas ça et n’avaient pas besoin d’excuses, no worries, je comprends, je fais du sport 1 an sur 2.

SPORTIVE DEFRISEES

Pour celles qui se défrisent, et bien, je n’ai pas beaucoup de solutions safe pour vous! La seule que j’avais à l’époque : un bon foulard pendant la séance en salle, un shampoings, après shampoings, masques, brushing et lissage au fer. Résultat des courses, je n’allais au sport que rarement et le peu que je faisais me casser les cheveux UN MAX. Si vous avez des solutions à partager, je suis preneuse.

Enfin, voici la vidéo qui m’a fait réagir, je vous laisse regarder.

2 thoughts on “Nos cheveux et le sport, tout un programme!

  1. hum c'est vrai moi , mes cheveux plus le sport , j'ai souvent assez dure deja de un que tu t's bien fait niagha pour sortir et puis qu'il faut que tu deshabille , et ben ca ne ressemble plus à rien pff sa m'enerve deja
    et de 2 quand je les attache je ne ressemble à rien mis à part un crane d'oeuf ( je parle là quand je les ai défrissés hein )
    et quand meme je ne les ai pas defrissé je n'aime pas trop de les attacher parce que j'aime bien avoir ma tit touffe là comme ça comme chignon je trouve que ca me fait une bonne bouille lol
    et de 3 quand tu commences a t'échauffer là t'es bien partie pour suer , c'est à ce moment là que je me rapelle que je ne dois pas trop transipirer parce qu'il ya mes cheveux , et qu'il faudra que je les lave le soir et comme je vais 5 fois par semaine et ben ca commence à etre énervant , alors depuis j'ai fait un petit moment de Break!!!
    voilà mais franchement ce n'st pas évident je confirme …

    J'aime

  2. mais tu vois c'est fou quand même! Pourquoi pour nous le sport doit susciter autant de tracas? C'est dingue! Moi quand je sais que je vais faire du sport régulièrement, je passe en mode vanilles que j'enchaine pendant plusieurs mois. Quand je laisse mes cheveux respirer entre deux tressages, ben je vais plus à la salle, c'est vraiment trop fatigant.
    Résultat des courses, j'ai opté pour le Yoga et le stretching et mon corps adore ça !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s