Une histoire de silicone

Hello girls,

Dès que l’on vous parle de « douceur », « touché soyeux », « démélant », vous pouvez être sûre à 95% que le produit mis en avant contient le fameux silicone.
Comme on a déjà pu le voir, le silicone peut être une source de résidus et empêcher les soins et l’hydratation de pénétrer nos cheveux. Mais est ce le cas de tous les silicones?
Voici une petite classification pour celles qui prennent le temps de lire les étiquettes dans les magasins.

Exemple de silicone soluble dans l’eau
———————————————————————

  • PEG/PPG-20/15 Dimethicone  
  • PEG-12 Dimethicone  

Pour celles qui sont au no poo, vous pouvez donc utiliser des produits contenants ce type de silicone dans votre routine quotidienne.

Silicones qui s’éliminent facilement
———————————————————————

  • Amodimethicone & C11-15 Pareth 7 
  • Amodimethicone & Laureth-9  
  • Amodimethicone & Glycerin  
  • Amodimethicone & Trideceth-12  
  • Amodimethicone & Cetrinomium Chloride  

Difficiles à éliminer
——————————————————————

  • Dimethicone  
  • Dimethicone & Laureth-4  
  • Dimethicone & Laureth-23  
  • Amodimethicone  
  • Amodimethicone & Isolaureth-6  
  • Amodimethicone & Glycerin  
  • Amodimethicone & Octoxynol-4  
  • Dimethiconol & TEA 

Bonne lecture!

2 commentaires sur « Une histoire de silicone »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s