Pourquoi on n’arrive pas à se lasser du discours de Viola Davis aux Emmy Awards

Dimanche dernier, Viola Davis a marqué l’histoire en devenant la première actrice Afro Américaine à remporter l’Emmy Awards de la meilleure actrice grâce à son rôle dans la série How to Get Away With Murder (dont j’attends d’ailleurs la deuxième saison avec une grande impatience).

La vidéo publiée sur la page Facebook du site américain For Harriet enregistre plus de 6 millions de vues à l’heure où j’écris ce post. Je ne pense pas être la seule à l’avoir regardée au moins 2 fois par jour depuis lundi matin (oui je suis un peu comme ça moi…)

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le voir, le voici

« La seule chose qui sépare les femmes de couleur de n’importe qui d’autre ce sont les opportunités (…) On ne peut pas gagner un Emmy pour des rôles qui n’existent tout simplement pas.

Voici pour tous les auteurs, ces personnes extraordinaires, (…) Shonda Rhimes (…) qui ont donné une nouvelle définition de ce qu’est la beauté, qu’être sexy, qu’être une leader, qu’être Noire. »
Viola Davis

Si on n’arrive pas à se lasser de ce discours, c’est parce qu’au delà de l’émotion et de la consécration pour Viola Davis, il représente, en 2 minutes, toutes les batailles que les femmes noires ont à traverser pour se faire une place sur le marché du travail.

SON AFRO

J’écrivais déjà il y 5 ans sur toutes les questions que l’on se pose au moment du retour au naturel lorsque l’on travaille. Ces appréhensions sur le regard des collègues, les moqueries, la perte de crédibilité aussi, le jugement sur notre apparence et non sur nos compétences…. Des sujets très sensibles, presque tabou et pourtant…. Se travestir ou rester soi?

D’ailleurs, Viola avait fait sensation aussi dans une scène de la série où Annalise, son personnage, se mettait littéralement à nu. Cette scène pleine de justesse et d’emotion m’avait prise aux tripes. Elle retirait sa perruque, comme pour dire : « la mascarade est finie, maintenant je peux être moi-même ». Fatou de Blackbeautybag avait fait un article poignant au moment de la diffusion de cet épisode. Je vous invite également à le lire ici.

viola-davis-diplomee

LE RAPPEL DE SES DIPLÔMES

Comme s’il y avait nécessité de justifier du fait que non, elle n’est pas là par hasard et non, elle n’est pas là grâce une promotion canapé. Elle est talentueuse, elle est diplômée, c’est son métier et elle est reconnue pour ses compétences avant tout. Elle a brisé ce plafond de verre que tant de femmes noires et diplômées ont l’impression de ne jamais pouvoir franchir. C’est une lueur d’espoir pour tant d’entre nous.

SON MAGNIFIQUE TEINT ÉBÈNE

Vous vous rappelez quand Halle Berry a eu l’Oscar de la meilleure actrice? La réaction des journalistes français? Non, elle n’est pas noire, elle est métisse… Seriously? C’est quoi votre problème? Au moins là, il n’y a pas débat.

violaettaraji

LE HUG DE TARIJI P HENSON, DEBOUT TOUT AU LONG DU DISCOURS, LES LARMES DE KERRY WASHINGTON

Parce qu’ensemble nous sommes plus fortes non?  Cette montée en puissance des actrices dans le cinéma et les séries américaines, la place inconstestable de Shonda Rhimes. C’est bien la preuve selon moi qu’il est vraiment temps que l’on se serre les coudes. C’est ma philosophie et je pense qu’on sera obligées de travailler, de nous célébrer et de nous encourager à avancer et grandir ENSEMBLE.

Je suis rentrée sur le marché du travail il y a 11 ans et je suis triste de constater que la guerre m’a l’air encore plus difficile aujourd’hui pour une femme noire ( diplômée ou non) qu’hier. Le soir même de la cérémonie des Emmys, je partageais sur mon instagram ce message, sans savoir que Viola Davis s’apprêtait à nous donner à toutes la plus belle des leçons.

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Cette leçon est que selon moi, il ne sert à rien de se travestir pour rentrer dans le moule mais qu’il faut plutôt se battre et être patient. Oui c’est dur, oui c’est frustrant. Mais quelle belle récompense!!

Courage à vous toutes et battons nous !

++
Clarisse

2 commentaires sur « Pourquoi on n’arrive pas à se lasser du discours de Viola Davis aux Emmy Awards »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s